Les comateux ne sont pas des légumes

Le Coma, terme grec, signifie sommeil profond. Donc “coma profond” est un pléonasme…

Or près de la moitié des malades dits en «état végétatif chronique» ne seraient pas totalement inconscients. Un exemple avec le cas de Rom Houben : “23 ans dans un coma qui n’en était pas un“.

Certains “savants” avaient avancé que ces personnes en “état végétatif persistant” (EVP) “ne seraient plus humaines étant donné qu’elles auraient perdu ce qui spécifie l’humain, à savoir la raison ou la communication.” Il ajoutait : “Il s’en suit qu’elles appartiendraient au mieux au règne végétal, ce qui leur vaudrait le qualificatif de “légumes”.

En résumé : “Un homme qui ne pense plus cesse de faire partie de l’humanité“. C’était en 1986, l’avis tranché d’un certain Maurice Cara, professeur honoraire d’anesthésiologie !

Les prosélytes du don d’organes sont les plus acharnés à combattre toute idée de survie de la conscience après le constat d’un EEG plat. Pourtant… selon des découvertes récentes, le cerveau ne serait pas une sorte d’organe qui secrète la conscience. Seulement une interface physique qui lui permet de s’exprimer.

Coma : conscience, es-tu là ?

Les gens qui reviennent du coma restent un mystère pour la médecine… Surtout s’ils disent en garder une mémoire. Conscience, es-tu là ? Sous quelles formes ? Qu’as-tu à nous apprendre ? Les expérimentations scientifiques se multiplient sur le sujet. Jusqu’à quelles conclusions ? – Source/a>

Les erreurs de diagnostic sont fréquentes, mais la question qui demeure en milieu hospitalier : quelle est la proportion du personnel qui saurait aborder correctement ces états si particuliers ? Le matérialisme conditionnant empêche le plus souvent les soignants et les familles de tenter une communication avec les personnes en état d’absence temporaire. Sont-elles pour autant déjà décédées ? Surement pas. Plusieurs patients revenus d’un coma ont témoigné qu’ils n’avaient rien perdu de leur acuité et restaient conscients de toutes les démarches dans leur environnement.